L'écologie industrielle

Le principe de l''écologie industrielle, s'inspirant des écosystèmes naturels, est de considérer les flux de matière et d'énergie comme des circuits fermés : les déchets d'une industrie devenant les matières premières d'une autre, la chaleur résiduelle produite par les activité d'une entreprise pouvant être valorisée pour les activités d'une autre.

Si ce principe n'est pas novateur, l'écologie industrielle offre un cadre d'action pour intégrer dans l'ensemble du système économique des voies de mise en œuvre plus systématiques des démarches telles que la réutilisation et la dématérialisation au sein d'une communauté d'acteurs (collectivité territoriale, partenaires socio-économiques, fournisseurs, distributeurs…).

 

Pour en savoir plus :

Vous pouvez consulter:

  • L'étude internationale sur les parc d'éco-innovation décrit plus de 160 parcs d'éco-innovation répartis dans 27 pays sur la base d'éco-critères qui mettent en place des projets d’éco-innovation (technologies, procédés ou services) ou des symbioses industrielles.
  • A l'occasion du Forum biennal de l'association Ecoparc de 2013 ayant pour thème "Vers la ville symbiotique? Valoriser les ressources cachées", un supplément à la revue Tracés à été publié.
  • n.74 de Forum Déchets.
  • Le projet ECOMATGE, découlant du groupe de travail ECOSITE, prévu par la loi Agenda 21 du canton de Genève et favorisant le recyclage des déchets de chantier.
  • La plateforme internet du canton de Genève Genie.ch dédiée à la promotion et à la création de projets d'écologie industrielle.